Les différents types de vmc salle de bain

Lorsque vous faite construire une maison ou que vous faite rénover un appartement ou maison un des éléments techniques qu’il vous faut prendre en compte dans vos travaux, c’est l’installation d’une vmc salle de bain afin de ventiler au maximum votre salle d’eau et ainsi éviter le développement des champignons et des moisissures qui peuvent être la cause de maladie respiratoire sur le long terme. Toutefois, il existe un grand nombre de vmc salle de bain différentes, alors laquelle choisir parmi tous les modèles : vmc simple flux, vmc thermodynamique, vmc hygrogérable …

La vmc simple flux :

La VMC simple flux est la moins chère de toutes les vmc que ce soit en terme d’achat et d’installation, cependant elle présente l’inconvénient d’occasionner d’importantes déperditions de chaleur.
Le fonctionnement est très simple : l’air (frais durant l’hiver) est aspiré de l’extérieur par les différentes bouches d’aération, et vient remplacer l’air chaud et humide extrait de votre salle de bain durant la ventilation.

La vmc double flux :

Le principe de la vmc double flux est de faire se croiser l’air entrant et l’air sortant dans un échangeur thermique et ainsi d’éviter au maximum les déperditions de chaleur. Selon les constructeurs, la vmc double flux permettrait de réaliser un gain à hauteur de 90 % sur les calories de l’air extrait.

Un échangeur placé à l’intérieur du caisson de la vmc permet de récupérer la chaleur contenue dans l’air récupéré dans votre salle de bain avant le rejet vers l’extérieur. L’air entrant est ainsi préchauffé avant d’être inséré.

La vmc thermodynamique :

La vmc thermodynamique a pour particularité de possèder un échangeur de chaleur ainsi qu’une pompe à chaleur qui lui permettent de ce fait d’assurer plusieurs fonctions en même temps : la fonction principale d’une vmc, la ventilation mais également de chauffage et de rafraichissement tout cela en limitant la consommation d’énergie. La vmc thermodynamique permet donc de réduire de façon importante les déperditions calorifiques.

La vmc hygrogérable :

La vmc hygrogérable possède la particularité de pouvoir varier l’intensité de la ventilation en fonction du taux d’humidité présent dans votre salle de bain. En effet, en fonction des modèles à chaque bouche d’aération ou au niveau du moteur de la vmc des capteurs mesurent en permanence le niveau d’humidité et font varier le moteur de la vmc. Ainsi, si le taux d’humidité est important, la puissance de la ventilation augmente, à contrario si le taux d’humidité est faible, l’intensité de la ventilation diminue.

Cela permet de faire des économies d’énergies du fait de la régulation automatique.

Quelle vmc choisir pour votre salle de bain au final ?

Il faut savoir que les différentes vmc pour salle de bain présentées ci-dessus ne sont pas indissociable. En effet, vous pouvez trés bien installer chez vous une vmc double flux hygrogérable. En fait, la vmc hygrogérable et la vmc thermodynamique sont plus des options qui peuvent être ajoutées sur les vmc simple et double flux afin de compléter leur caractéristiques respectives. Toutefois, vous comprendrez bien que le prix augmentera en fonction des options ajoutées.

3 Devis vmc salle de bain

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 2.8/5 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 2 votes)
Les différents types de vmc salle de bain, 2.8 out of 5 based on 4 ratings

One thought on “Les différents types de vmc salle de bain

  1. Bonsoir,

    Pourriez vous donner une fourchette de prix pour tout ces appareils? Nous somme sérieusement en train d’envisager d’en installer une dans notre maison en rénovation, et je ne vous cache pas que le choix du modèle dépendra grandement des prix de ces derniers.
    Merci

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *