Quelle VMC pour salle de bain choisir en 2018 ?

Kit vmc

L’aération de la salle de bain peut poser parfois problème lorsqu’il n’y a pas d’ouverture. En effet, la salle de bain est un endroit humide qui accumule facilement de la moisissure en cas de manque d’aération. La vapeur d’eau dégagée s’associe aux parois froides pour former une sorte de condensation. Cela est une véritable source de problèmes d’humidité comme les fortes odeurs, les joints encrassés, les champignons…et le meilleur moyen de s’en échapper c’est d’aérer de votre salle de bain. La création ou la rénovation d’une salle de bain ne se limite plus au choix esthétique des matériaux, car il faut aussi penser à leur durabilité face aux risques de moisissures. La ventilation de votre salle de bain est donc indispensable.
Heureusement que la VMC ou la Ventilation Mécanique Contrôlé existe pour le renouveler l’air à travers l’installation de bouches d’évacuation dans les pièces de service comme la salle de bain. C’est un système permettant d’assainir l’air de votre salle de bain en le débarrassant de l’intérieur vers l’extérieur.

Pourquoi utiliser une VMC dans la salle de bain ?

3 Devis vmc gratuitIl est important de rappeler qu’installer un système de ventilation dans une habitation est obligatoire depuis plus de trentaines d’années. Cela, dans le but de permettre aux occupants de respirer de l’air sain et purifié.

Comme la salle de bain est une pièce de service pouvant dégager des mauvaises odeurs en plus de l’humidité, il est donc impératif de les dégager pour éloigner les moisissures, et aussi les risques d’allergies qu’ils peuvent générer.
En effet, la VMC salle de bain permet non seulement de générer de l’air nouveau pour une respiration saine, mais aussi de débarrasser les excès d’humidité. Elle permet également d’éliminer les odeurs pouvant être polluantes et dangereuses pour la santé en les évacuants à l’extérieur. Elle peut aussi contrôler la circulation d’air pur entrant ou sortant, pour expulser l’air vicié et laisser entrer un air plus sain. Autrement dit, l’air est toujours renouvelé.

Les différents types de VMC

Il existe actuellement différents types de VMC, simple flux ou double flux. Quoi qu’il en soit, chaque système fonctionne avec le même principe : déblocage de la circulation, expulsion, et la ventilation de l’air à l’intérieur de la maison, de manière à renouveler continuellement l’air pour une respiration saine.
Les VMC simples flux qui peuvent être aussi autoréglable ou encore hygrovariable.

La VMC simple flux auto réglable :

C’est en fait l’origine de la VMC, et qui est dotée d’un principe simple d’aspiration d’air vicié dans les pièces humides (ex : les salles de bain) par des grilles afin de l’évacuer à l’extérieur de l’habitation. De cette façon, la dépression provoque une aspiration d’air nouveau à l’intérieur avec un débit constant.
C’est le système le plus courant grâce à son efficacité, mais son fonctionnement continu, même pour réchauffer l’air froid en hiver augmente forcément les dépenses énergétiques.
La VMC simple flux s’installe facilement dans une salle de bain et vous pourriez le faire vous-même. Elle peut fonctionner en continu 24/24. Parfaitement destinée aux bâtiments neufs ou en rénovation, la VMC simple flux renouvelle l’air vicié. C’est donc une solution plus économique en termes de ventilation. Elle permet d’éviter l’humidité provoquée par l’évaporation dans la salle de bain.
Son prix est abordable, car vous pouvez l’avoir entre 400 et 800€, installation comprise.
Par contre, il présente un gaspillage considérable en énergie parce qu’il y a une déperdition importante du chauffage. La VMC simple flux expulse l’air froid de l’extérieur qui n’est pas préchauffé, d’où une perte de chaleur. De plus elle est bruyante, et son fonctionnement en continu facilite l’entrée des courants d’air.

La VMC hygrovariable :

3 Devis vmc gratuitElle a été créée pour rectifier la principale lacune des VMC classiques, en repérant systématiquement le taux d’humidité et en adaptant sa puissance d’aspiration.
En effet, lorsque vous prenez votre douche, les bouches d’aspiration au plafond ou au mur s’ouvrent pour permettre à l’air d’être évacué. Et si vous êtes absent de chez vous, elles se referment pour limiter le renouvellement d’air et ne refroidit plus votre salle de bain. Ce type de VMC possède un débit régulé selon le taux d’humidité dans pièce en question.
En plus d’être performant pour aérer votre salle de bain, c’est un système efficace pour connaître l’humidité dans la pièce de service.
Avec la VMC hygrovariable, on peut gagner en économie d’énergie par rapport à la VMC simple flux auto réglable, car sa consommation est amoindrie comparée à la VMC double flux.
En revanche, elle est plus chère qu’une VMC simple flux auto réglable et provoque aussi une déperdition de chauffage importante. De plus, il comporte un risque de surchauffage en été et elle réagit seulement à l’humidité, mais pas face aux polluants extérieurs.

La VMC double flux, le coup de cœur de la rédaction

VMC double flux thermodynamique

VMC double flux thermodynamique

La VMC double flux rectifie à son tour le principal défaut des VMC simples flux : l’air neuf entrant est froid.
Avec la VMC double flux, l’air froid qui entre en hiver est chauffé par l’air chaud expulsé des autres pièces. Elle permet ainsi de faire des économies sur le coût du chauffage. De plus, il y a une bonne répartition de chaleur dans les pièces de services et la filtration d’air offre une nette amélioration de sa qualité. Vous pourriez aussi chanter haut et fort dans votre salle de bain sans déranger les voisinages grâce à une isolation acoustique performante.
Petit bémol, le prix de la VMC double flux est plus élevé par rapport au simple flux hygrovariable, et elle exige un entretien régulier en plus d’être encombrant. Et puis, une évacuation d’eau est à prévoir pour se débarrasser de la condensation. La VMC double flux coûte entre 2 000€ et 3 500€ installation comprise.

En résumé :

Installer une VMC dans sa salle de bain est obligatoire pour une aération parfaite. Vous avez le choix entre le modèle simple-flux pour éviter l’accumulation de l’humidité, le modèle hygrovariable pour plus d’économie d’énergie ou le modèle double flux pour une isolation parfaite et une atmosphère confortable.

3 Devis vmc salle de bain

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Quelle VMC pour salle de bain choisir en 2018 ?, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Recherche ayant permis de trouver cet article :

  • quelle vmc choisir pour salle de bain
  • position des bouches vmc DANS LA SALLE DE BAINS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *