VMC et faux plafond, la solution miracle à tous les problèmes

Puits canadien et vmc

En matière de rénovation d’un habitat ancien, il est de plus en plus prisé de faire réaliser des faux plafonds dans diverses pièces d’un logement. Cette solution est pratique, rapide, pas très chère et donne des résultats spectaculaires. Cependant, il existe des règles à ne pas négliger. Il est essentiel de penser à faire installer une vmc surtout dans une salle de bain, une cuisine ou des toilettes et partout où il est nécessaire de faire circuler l’air. Non seulement ce dispositif est nécessaire pour assainir l’air ambiant et éviter l’humidité mais il est également essentiel pour la santé des personnes résidant dans le logement. Avec une vmc, il n’y aura plus de problème d’humidité sur les murs et surtout pas d’apparition de champignons et moisissures dans les pièces humides.

Les différentes possibilités de vmc existant

La vmc ou ventilation mécanique contrôlée est indispensable pour la salubrité d’un logement et de ses habitants. Elle permet de renouveler l’air et assainir l’humidité ambiante. Lorsqu’il est question de poser des faux plafonds dans un logement déjà ancien, il faut intégrer des vmc dans les pièces ayant tendance à conserver l’humidité. Si vous êtes dans ce cas de figure, il est conseillé de faire appel à un professionnel qui vous aidera à choisir la ou les vmc qu’il faut pour votre logement d’après le nombre de sanitaires présents. Il vous indiquera également l’emplacement idéal pour poser l’appareil ainsi que le passage des gaines.

Vous avez différentes vmc sur le marché actuel et vous pouvez ainsi choisir le modèle qui vous semble le plus approprié.

A. Vmc Simple Flux :

VMC simple flux hygrogerable

VMC simple flux hygrogerable

La vmc de base est la vmc simple flux. Elle peut être auto réglable à deux vitesses mais également hygro réglable. Cette vmc est suffisante si vous résidez dans un endroit pas trop humide. Elle s’adapte très bien aux faux plafonds mais reste souvent assez voyante.

B. VMC double Flux

VMC double flux thermodynamique

VMC double flux thermodynamique

La vmc double flux est également une bonne solution. L’air vicié sera renouvelé par insufflation d’un air nouveau et permet de répartir mieux la chaleur. Vous ferez des économies d’énergie, si vous choisissez ce système. Il existe des vmc en kit extra-plates pouvant parfaitement s’intégrer dans les faux plafonds. Certaines assurent même la ventilation dans plusieurs pièces comme pour une cuisine, une salle de bain et des WC.

Différentes options pour votre vmc

La ventilation de ces appareils est hygro réglable. Ces vmc peuvent ainsi ajuster leur débit d’extraction d’air en fonction du taux d’humidité que vous avez dans votre logement et garantissent ainsi une qualité d’air extrêmement fiable. Outre le fait que ces vmc sont extraplates et se glissent dans un faux plafond tout en étant discrètes, elles font aussi très peu de bruit. Elles sont dotées d’un silentbloc en caoutchouc amortissant les vibrations et de ce fait, le bruit généré par ces dernières. Le professionnel à qui vous allez confier ce travail saura vous conseiller la vmc qu’il faut dans votre logement. Une solution très pratique si vous avez des faux plafonds dans les pièces est de mettre une vmr ou ventilation mécanique régulée. La vmr est très pratique si vous résidez dans une région humide. Elle permet d’extraire l’air vicié en permanence et surtout d’être installée sans passage de gaines. Elle est simple à poser et ne tient pas de place.

Les prix des différentes vmc pouvant s’intégrer dans des faux plafonds

3 Devis vmc gratuitLes prix d’une vmc à intégrer dans des faux plafonds sont variables en fonction du matériel choisi. Il vaut mieux les prévoir en même temps que la pose d’un faux plafond mais dans tous les cas, conservez à l’esprit qu’il faut compter plusieurs centaines d’euros. Entre le bas de gamme et le nec le plus extra, vous pourrez prévoir entre 150 et 2500 euros selon la technologie que vous choisissez, la puissance et les caractéristiques particulières de chaque appareil. Il est entendu que ces prix sont donnés à titre d’information car chaque pose est spécifique. En moyenne, un bonne vmc pourra souvent atteindre les 700 euros. La vmc simple flux vaut entre 100 et 400 euros selon le modèle et la marque. Pour les autres vmc, comptez 400 à 2500 euros surtout si ces appareils sont à haut rendement. Pour la pose de la vmc, le professionnel vous fera un devis mais en moyenne, une maison de 100m² sans étage génèrera un devis moyen pour la pose d’environ 500 euros hors taxe. Si les pièces sont humides ou s’il existe un étage, vous pouvez compter le double, soit une moyenne de pose à 1000 euros hors taxe. Si le professionnel vous fournit la vmc et la pose en même temps que le faux plafond, la vmc simple flux posée coûtera entre 400 et 1200 euros hors taxe. Si le professionnel vous fournit une vmc double flux et la pose dans le faux plafond, vous pouvez vous attendre à une facture allant de 2000 à 3500 euros hors taxe. Le prix de la pose de la vmc pourra aussi varier en fonction du faux plafond que vous aurez choisi. Dans tous les cas, vous aurez tout intérêt à faire poser une vmc sur un plafond suspendu. Non seulement, vous paierez bien moins cher par rapport
à un faux plafond tendu et l’appareil tiendra bien mieux sur du BA13. Une entreprise spécialisée vous facturera environ une quarantaine d’euros le m² de ce type de faux plafond avec la fourniture et le montage.

Ces vmc intégrables ou encastrables dans un faux plafond, sont une solution idéale pour une circulation d’air correcte dans un logement. Il existe d’autres solutions comme l’extracteur d’air ou la climatisation. Ces systèmes sont certes performants mais coûtent généralement beaucoup plus chers que les vmc. A vous de voir quelle solution vous préférez choisir. Le mieux est de faire appel à un professionnel, de lui faire part de votre projet dans son intégralité, de lui montrer les lieux et de lui demander un ou plusieurs devis en fonction de la ou les solutions possibles. Vous n’aurez plus qu’à vous laisser guidé par les conseils d’un technicien averti qui vous proposera toujours la meilleure solution adaptée à vos besoins et à celle de votre logement.

En conclusion, si vous souhaitez installer une vmc le faux plafond peut parfois être la bonne solution afin de cacher les gaines et tous les câbles. Si à contrario vous faites poser un faux plafond et vous n’avez pas de vmc dans vos pièces humides (salle de bain, wc, cuisine) c’est le moment idéal pour faire installer une vmc et ainsi améliorer grandement la qualité de l’air. Cela vous évitera des moisissures. Je vous conseille de faire appel à un professionnel pour vous éviter des problèmes futurs.

Si vous avez des questions sur le faux plafond et la vmc, posez les en commentaire de cet article.

3 Devis vmc salle de bain

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
VMC et faux plafond, la solution miracle à tous les problèmes, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Recherche ayant permis de trouver cet article :

  • photos salle de bains
  • salle bain
  • VMC COMBLE AMENAGER
  • vmc dans les salles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *